Plus de 500 personnes assistent au premier sommet Femmes d’affaires – Sommet de l’Amérique du Nord (Juin 2016, à Atlanta, en Géorgie)

Pendant le récent Sommet des leaders nord-américains (SLNA), les dirigeants de chaque pays – le premier ministre Justin Trudeau, le président mexicain Enrique Pena Nieto et le président américain Barack Obama – ont discuté des façons d’accroître le commerce et la concurrence. Dans chaque nation, des millions d’emplois dépendent des échanges commerciaux trilatéraux.

Alors, de quelle façon ces pays conserveront-ils leur avantage concurrentiel? Même si la technologie et l’innovation constitueront des facteurs importants, le SLNA a également permis de souligner les liens entre la prospérité économique continue et les efforts visant à accroître l’esprit d’entreprise des femmes de l’Amérique du Nord.

Avant le SLNA, le consulat général du Canada à Atlanta a travaillé en étroite collaboration avec nos partenaires américains et mexicains afin d’accueillir le premier sommet Femmes d’affaires – Sommet de l’Amérique du Nord (le Sommet). Du 15 au 17 juin 2016, plus de 550 entrepreneures et cadres supérieures du Canada, du Mexique et des États-Unis ont assisté à un vaste éventail d’ateliers (stratégie organisationnelle, entrepreneuriat et finance) et de séances spéciales.

Les partenaires des secteurs public et privé ont mis à contribution leurs réseaux pour établir des liens entre les participantes et leurs principales personnes-ressources. Affaires mondiales Canada, Air Canada, la chambre de commerce américaine au Canada, le programme Femmes d’affaires en commerce international, Événement d’affaires Canada, CGI et Exportation et développement Canada figuraient parmi les partenaires canadiens du Sommet.

D’autres partenaires stratégiques de l’événement étaient également présents : le Scheller College of Business de l’Institut de technologie de la Géorgie, Delta Air Lines, J. E. Dunn, Fifth Third Bank, Lowe’s, la chambre de commerce de la région métropolitaine d’Atlanta, Morris, Manning & Morris, LLP, UPS, la chambre de commerce des États-Unis, l’administration des petites entreprises des États-Unis et le forum Women in Technology.

Parmi les faits saillants du Sommet, notons :

  • une importante délégation canadienne, y compris 43 entreprises canadiennes dirigées, fondées ou codirigées/cofondées par des femmes;
  • Des allocutions de conférenciers d’envergure comme le PDG de Girls20, Farah Mohamed, la membre du conseil d’administration de Bombardier, Martha Finn Brooks, l’administrateur régional de l’administration des petites entreprises des États-Unis, Cassius Butts, et d’autres directeurs d’entreprises du Canada, des États-Unis et du Mexique.
  • Un programme de rencontres entre entreprises avec des organisations phares des États-Unis comme le bureau de la durabilité de la ville d’Atlanta, Delta Air Lines, J. E. Dunn Construction, Lowes Home Improvement et UPS.
  • Un salon des mentors qui permettaient des conversations en tête-à-tête.
  • Une stratégie de médias sociaux efficaces qui mobilisait les participants et a permis de rejoindre plus de 530 000 personnes.
  • Les commentaires reçus des participants au Sommet ont été favorables. Les participants ont souligné l’accès aux décideurs, les possibilités de réseautage avec leurs collègues « internationaux » et la qualité de l’information fournie dans les ateliers parmi les aspects les plus intéressants de l’événement. 

Pendant le SLNA, les dirigeants de chaque nation ont signé un protocole d’entente trilatéral faisant la promotion de l’entrepreneuriat féminin et de la croissance des entreprises à propriété féminine en Amérique du Nord. Selon ce protocole, les pays collaboreront afin de faciliter l’accès des femmes aux chaînes de valeur mondiales et leur participation aux échanges commerciaux internationaux; de promouvoir les partenariats; de favoriser les relations de mentorat; et de faciliter le réseautage et l’échange d’information.

Les trois pays mènent également à bien ces activités conjointes sous l’égide du sous‑comité sur l’entrepreneuriat féminin du conseil pour l’innovation et l’entrepreneuriat Mexique–États-Unis, auquel s’est joint le Canada en 2015. Les efforts prévus comprennent l’envoi de représentants à la conférence sur le leadership des centres d’affaires pour femmes, présentée par l’association américaine des centres d’affaires pour femmes, qui aura lieu à Milwaukee (Wisconsin) et visera l’échange de pratiques exemplaires et favorisera l’établissement de nouveaux partenariats. On s’efforcera également de parrainer une mission commerciale pour les femmes d’affaires canadiennes et américaines au Mexique dès 2016-2007.

Si vous désirez obtenir de plus amples renseignements sur le Sommet 2016, veuillez communiquer à l’adresse suivante : ATNTA-TD@international.gc.ca.