Commémoration au Dakota du Nord de l’expédition canadienne dans l’Arctique

Partagez et faite un signet
Artefacts originaux de l’Expédition canadienne dans l’Arctique.
 
 
Échanges en direct sur Twitter durant le colloque.
 
 
Le consul général Merchant en entrevue à la station de télévision de Grand Forks.
 
 

De l’Expédition canadienne dans l’Arctique de 1913 à la présidence du Canada au Conseil de l’Arctique en 2013

L’intérêt scientifique porté par le Canada à l’Arctique remonte à 1913, année de l’Expédition canadienne dans l’Arctique (ECA), première étude multinationale et pluridisciplinaire approfondie de cette région.

Cette expédition a constitué un tournant décisif dans l’histoire de la souveraineté territoriale canadienne en Arctique. Elle a contribué à définir les limites septentrionales du Canada et a permis d’acquérir des connaissances scientifiques et culturelles essentielles sur l’Arctique et ses habitants.

De concert avec l’Université du Dakota du Nord, le Canada a organisé un colloque où le public a découvert les liens entre la science, les gens et la pérennité de l’environnement dans l’Arctique canadien. On y a célébré les réalisations du Canada en matière d’exploration et de leadership environnemental.

C’est le chef de l’Expédition, Vilhjalmur Stefansson, un canado-islandais qui a étudié à l’Université du Dakota du Nord en 1898, qui a inspiré ce colloque.

L’Arctique accueillant : une terre de possibilités

Le fil conducteur des présentations a été le concept lancé par Stefansson de « l’Arctique accueillant ».

Stefansson a été l’un des premiers explorateurs et anthropologues à lancer l’idée que l’Arctique n’était pas un territoire de solitude désertique, mais une région riche en biodiversité.

Alors que la plupart des explorateurs de l’époque transportaient de lourdes cargaisons de ravitaillement, Stefansson s’est nourri du savoir traditionnel des habitants du Nord pour vivre « de la glace » et du territoire.
Les conférenciers ont décrit la pertinence toujours actuelle de l’ECA sur les plans scientifique, territorial et culturel. Ils ont également évoqué la Stratégie pour le Nord du Canada et les priorités du Conseil de l’Arctique, ainsi que la coopération canado-américaine dans des domaines comme la science et la technologie, la protection environnementale, les opérations de recherche et de sauvetage.

Le consul général Merchant a élaboré autour du thème de la présidence du Canada au Conseil de l’Arctique (Le développement au service de la population du Nord), soulignant notre engagement à tenir compte des connaissances traditionnelles et locales, comme le fit Vilhjalmur Stefansson – des connaissances qui ont permis aux résidants de l’Arctique de survivre pendant des millénaires dans cet environnement rigoureux.

Jamshed Merchant a également donné un aperçu de l’accent mis par le Canada sur le développement responsable des ressources de l’Arctique, sur la navigation sécuritaire et sur un avenir économique durable et dynamique pour les collectivités nordiques.

Parmi les conférenciers présents aux côtés de notre consul général dans le Haut-Midwest, on a noté la présence de : Will Steger, explorateur et environnementaliste du Minnesota, dont 50 années d’explorations polaires ont été influencées par la démarche de Stefansson; Dr David Gray, chercheur canadien et historien qui vient de parcourir une partie de la route adoptée par l’expédition; Dr Timothy Pasch, professeur adjoint en Communications à l’Université du Dakota du Nord, installé à Arviat (Nunavut) pour mener ses recherches de pointe sur la conservation numérique des cultures et des langues autochtones.
Comme le colloque était retransmis en direct en ligne, et que la conversation allait bon train sur Twitter, des gens de partout dans le monde ont pu le suivre.

Témoignage d’une participante : « Mes remerciements pour ce magnifique colloque qui s’est tenu aujourd’hui à l’Université du Dakota du Nord. Pour nous aux États-Unis, il est toujours intéressant de mieux comprendre la culture canadienne. »

Pour en savoir davantage, découvrez le récit interactif en ligne à http://storify.com/cancgmpls/canadian-consulate