Les chaînes d’approvisionnement Canada‒É.-U. 

En mai 2016, Trade Partnership Worldwide, LLC, un cabinet de recherche et promotion spécialisé dans le commerce, a publié une nouvelle etude (PDF), (en anglais seulement) qui explore l’impact que les chaînes d’approvisionnement étatsuniennes et canadiennes exercent sur l’économie des É.-U. L’étude avait été commandée par l’ambassade du Canada à Washington D.C. En bref, une chaîne d’approvisionnement facilite le traitement en plusieurs étapes des matières premières, des pièces ou des intrants (des deux pays) jusqu’à la fin de la fabrication du produit dans des installations qui se trouvent au sein de la chaîne d’approvisionnement. Le produit entièrement assemblé est alors vendu dans l’un ou l’autre des deux pays ou exporté vers un pays tiers. Les chaînes d’approvisionnement permettent aux entreprises de s’adapter aux changements rapides qui surviennent dans les exigences de production ou dans les innovations techniques. Les auteurs de l’étude ont interviewé plusieurs entreprises étatsuniennes qui leur ont expliqué comment les mesures politiques sur le contenu local telles que la Buy America peuvent involontairement nuire à certaines entreprises américaines, à certains travailleurs et à certains projets financés par les deniers publics, parce que ces mesures ignorent les avantages que les chaînes d’approvisionnement intégrées représentent pour les deux côtés de la frontière.

Les résultats de l’étude :

  • Près de 9 millions d’emplois aux É.-U. dépendent du commerce et de l’investissement avec le Canada;
  • Le contenu canadien est un élément positif dans la fabrication et les exportations des É.-U. :78 % des importations des É.-U. en provenance du Canada sont des matières premières, des pièces et composants ainsi que des services qui sont utilisés pour fabriquer des produits et services aux États-Unis.
  • Les mesures politiques de la Buy America peuvent avoir un impact négatif sur les entreprises, les travailleurs et les projets d’infrastructure des É.-U.
  • Jusqu’à 70 000 emplois aux É.-U. sont associés aux chaînes d’approvisionnement Canada–É.-U. dans des secteurs touchés par les règles de la Buy America. 

L’étude conclut que le réseau intégré des chaînes d’approvisionnement transfrontalières est bien établi et profite aux deux pays en encourageant la productivité et en contribuant à la compétitivité du Canada et des É.-U. dans le monde.